Inspirée par l’Histoire, les anciens théâtres de papier, les vieilles boîtes à musique, je crée des personnages-ampoules et autres objets en céramique.
Chaque objet devient un petit monde, un morceau d’Histoire et d’histoire.

Sans yeux, mes personnages sont libérés d’une expression figée et transmettent tous les sentiments et histoires que l’on souhaite leur prêter.

 

Je crois en la beauté de l’art, en la culture. Je suis persuadée que ce que l’on sait nous sauve. De l’ennui, de la bêtise, du désespoir. Quand il ne vous reste rien, il reste toujours ce que vous savez. Il reste toujours les livres, la musique, l’art, l’histoire. La beauté du monde, dans tout ce qu’il a à apprendre. Je suis persuadée que la connaissance fait des êtres humains libres et avertis. Je puise donc mes sujets dans l’Histoire, l’Art, la Littérature, afin d’offrir à travers mes lampes ces morceaux de savoir, ce début de liberté.